Nostalgeek – Dawn of War

Comme toujours, l’épisode est disponible en format vidéo ou en format blog.

Avertissement:

À l’annonce de la sortie de Dawn of War III, un petit point Nostalgeek sur cette série semble s’imposer.
Attention toute fois je ne suis pas très neutre avec cette série, ayant un lien particulier avec. Mon père faisait des terrains et peignait des figurines pour mon frère qui y jouait.
En attendant, c’est parti pour un Nostalgeek spécial Dawn of War, en avant !

Historique:

La saga débute en septembre 2004 avec Warhammer 40,000 : Dawn of War, un jeu de stratégie en temps réel développé par Relic Entertainmentet publié par THQ. Il est basé comme son nom l’indique, sur la franchise Warhammer 40,000.
Dans ce jeu, quatre races s’affrontent : les Eldars (Elfes futuristes condamnés à une mort certaine), les Spaces marines (WAOUUUUU), le Chaos (Space Marine perverti), les Orks (un orc quoi…).

Les extensions suivantes ajouteront cinq nouvelles factions : la garde impériale (chair à canon de l’Imperium), les Nécrons (Machines qui font passer les Terminator pour des pacifistes), les Tau (sorte de société qui vise le Bien Supreme en asservissant les planètes conquises), les sœurs de bataille (Moniale de combat qui se batte avec l’inquisition, des Space Marine avec des boobs) et les Eldars noirs (des Eldars du Chaos, ce qui a été largement pompé par les Wraiths de Stargate Atlantis).

Les créateurs de la saga en partenariat avec Game Workshop ont inventé un nouveau Chapitre, les Blood Raven ; et comme tout créer de zéro c’est dur, on a le droit à un chapitre qui ne connaît même pas son passé.

Les cinématiques

Blizzard n’a qu’a bien se tenir, avec Game Workshop derrière il fallait mettre le paquet, et les cinématiques sont de toute beauté, même pour le premier opus sorti il y a 12 ans.

Citation

Ce qui marque souvent les joueurs dans les jeux de stratégie ce sont les phrases prononcées par les unités lors de leur sélection

Wololo - Exemple typique de phrase devenue culte.

Wololo – Exemple typique de phrase devenue culte.

Ici on a une belle quantité de phrases bien sauvages qui respecte l’univers de Warhammer 40k.

Ressources – combat

Le souci les jeux de stratégie c’est le farm de ressources, la saga s’est donc affranchie de cette partie. Seules deux ressources sont disponibles dans le jeu : la réquisition (qui s’obtient en capturant des points sur la carte, sorte d’avant poste qui permet de voir les alentours), et l’énergie (une petite centrale EDF et c’est torché).

Les unités disposent de deux « valeurs » à surveiller, la santé et le moral. Le moral influe sur les dommages que l’unité inflige, s’il tombe à zéro vos unités sont inutiles.

Jusqu’a Dawn of WAr II, seuls les cratères offraient une réduction de dommages, à l’arrivé de ce dernier les unités ont appris à rentré dans les bâtiments pour tirer à partir des fenêtres, à se cacher derrière un mur… Elles seraient presque devenues dignes de l’Empereur !

En même temps un titre ayant pour sujet Warhammer 40k n’allait pas mettre en avant des parties de farming longues et chiantes, mais se concentrer sur le combat.

Les évolutions

Si cette saga est marquante, ce n’est pas uniquement grâce aux cinématiques, mais parce que le jeu a su évoluer au fil des sorties.

Ajout des races

Le premier stand-alone Winter Assaut (sorti en septembre 2005) rajoutera une campagne où le joueur sera amené a à jouer tantôt la GI et les Space Marine, tantôt les Eldars, tantôt le Chaos.

Jaquette de Dawn of War Winter Assault

Jaquette de Dawn of War Winter Assault

Un an plus tard sort Dawn of War : Dark Crusade (octobre 2006) qui rajoutera deux races, les necrons et les tau, elle permettra aussi de jouer une campagne « unique » avec chacune des races.
Cette campane aura pour but de dominer le monde à la manière d’un Risk.

Jaquette de Dawn of War Dark Crusade.

Jaquette de Dawn of War Dark Crusade.

Partie RPG de Dawn of War Dark Crusade

Partie RPG de Dawn of War Dark Crusade

Après un petit sommeil, mars 2008 voit apparaître Dawn of War Soulstorm, qui rajoutera les races manquantes ; les eldars noir et les sœurs de batailles et comme son petit frère, toutes les races seront jouable dans une histoire unique à chacune.

Jaquette de Dawn of War Soulstorm

Jaquette de Dawn of War Soulstorm

Enfin DoW II voit apparaître les tyrannides, les bêtes issues des genestealers de Space Hulk.

Jaquette de Dawn of War II

Jaquette de Dawn of War II

Apparition rpg (équipement, conquête monde)

Maintenant que les races sont au complet, faut quand même innover.

Dawn of WAr II améliorera la partie RPG apporter par Dark Crusade et Soulstorm.
Là ou ces opus permettait d’équiper son héros avec des pièces prédéfinies à chaque victoire importante et de créer une armée pour entouré notre unique héros, Dawn of War II voit apparaître un nombre d’unités restreint (sorte de héros du chapitre) un inventaire par héros, un loot aléatoire sur les monstres et des récompenses en XP à chaque fin de mission permettant de créer un build.

Petit retour arrière, exit le solo avec toutes les races comme l’avaient apporté Dark Crusade et Soulstorm, ici c’est Space Marine uniquement. Chose qu’on pardonnera au vu de la qualité du titre.

L’année d’après une extension voit le jour, Chaos Rising qui permettra de corrigé les petits soucis rencontrer sur DoW II (affichage des stats des équipements entre autres) et de rajouter quelques heures de jeu..

 

Jaquette de Dawn of WAr II Chaos Rising

Jaquette de Dawn of WAr II Chaos Rising

Pour le retour d’un mode solo qui diffère pour chacune des races il faudra attendre Dawn of War II : Retribution sorti en 2011. Celui-ci fournit d’ailleurs directement toutes les races.

Choix de la race pour Dawn of War II Retribution

Choix de la race pour Dawn of War II Retribution

Le multijoueur

Je n’ai réellement connu le multi joueur de DoW qu’a la sortie du Dawn of War II. Avant je jouais qu’avec des amis d’école et ça se résumais à « on prend toutes les unités, et on part à l’assaut ».

Avec DoW II le multi joueur reprend enfin la partie « stratégie » manquante jusque là. Exit la construction de bâtiment comme pour la majorité des STR et bonjour la conquête de point stratégique (pour augmenter les ressources). Adieu le combat avec 200 unités, bienvenu les combats rapprochés, avec un rythme soutenu. Vous avez fui 2 secondes trop tôt ou trop tard, et c’est la défaite !

Dawn of War : Retribution rajoutera un mode « arène » pour les joueurs ayant du mal en PvP. Ici il faudra jouer un héros de l’histoire au choix, l’équiper (équipement gagner avec l’expérience) et survivre au plus de vague possible.

Histoire

Pour qu’une saga tienne aussi longtemps, il y a peu de solutions. Et plutôt que de sortir un jeu fade et sans saveur chaque année (coucou Call of Dummy), ils ont décidé de faire se croisé et poursuivre l’histoire du Dawn of War premier du nom jusqu’au dernier ! Et ça, c’est beau !

Dawn of War I se finit sur la destruction d’une relique du Chaos, on ne se douterait pas que le démon contenu dans cette relique serait présent 10 ans après dans un combat épique. De la même manière, le jeu a su faire apparaître les héros des opus précédents (comme Davian thule) dans les opus suivants et a réussi le tour de force d’intégrer leur histoire.

Les derniers épisodes se permettent même de faire des clins d’œil lors de certaines missions avec les racines des Space Marines à savoir Space Hulk.

Conclusion

Même si l’histoire sembla être finie avec Dawn of War II : Retribution, j’attends avec impatience le nouveau titre avec SEGA à la direction. Cependant à l’heure actuelle j’ai lu ue seulement trois races étaient annoncées, et vu la chié de DLC présent pour DoW Retribution j’ai peur que les races manquantes suivent moyennant finance.

Peut-être sera t’il basé sur la suite du jeu Space Marine, (qui n’est pas un Dawn of War et dans lequel on ne joue pas un Blood Raven), peut-être n’avons-nous pas battu tout les démons du sous*secteur d’Aurelia… mais une chose est sur il sera dans ma collection quand bien même seules trois races sont annoncées comme jouables pour l’instant !

Petite collection

Petite collection