Rampage – Hors de contrôle

Hier je suis allé voir Rampage — Hors de contrôle au cinéma, en avant-première.

Pour être tout à fait honnête, je pense ne pas très objectif avec ce film car je suis un grand fan de The Rock, et du jeu Rampage.

L’histoire

Une méchante société pharmaceutique utiliser le CRISPR pour faire des essais afin de transformé des animaux en machines de guerre. Comme le faire sur le sol américain c’est dangereux, et que « America fuck yeah » la société décide de réaliser les tests dans l’espace.

Le film commence sur la navette, en piteux état sur le bord de l’explosion, une scientifique en panique tentant de s’échapper, mais, le méchant, qui est très très méchant, décide de bloquer le sas de la capsule de secours temps que les échantillons ne seront pas repris.

On découvre donc le premier monstre, explosion, les échantillons s’écrasent sur Terre et transforme un Loup, un Gorille albinos copain de The Rock, et un alligator en des bêtes mutantes qui ne cessent de grandir et devenir de plus en plus agressives.

Bonne surprise

Comme depuis quelque temps maintenant, The Rock joue de lui même et des codes des film d’action.

La bande annonce, ne dévoile pas toute l’histoire, ainsi pour éviter de gâcher le plaisir je ne peux que vous inviter à aller voir des mutants, venir écraser Chicago.

L’humour est plutôt bien dosé, et admirer un singe géant faire des signes d’insanité me fera toujours rire.

Les monstres sont convaincants et pour avoir joué des heures à ce jeu sur MON Game Boy sans jamais avoir vu l’existence d’un scénario, en créer un et le rendre « attractif » est plutôt sympathique

En revanche

Malgré tout, le film reste en deçà de Jumanji et peut-être un poil mou.

La 3D est sympathique mais pas indispensable. Même la scène en apesanteur ne l’exploite pas au maximum.

Pour faire simple

Jumanji, Rampage, Alerte à Malibu… Dwayne Johnson est un peu le frère-réalisateur que j’aime. Bercé à la même culture populaire que moi, il réinvente les concepts dans des films hommage sans trop de prétention.